LYFtv-ForumParis

Référencer un site internet et partager des infos et communiqués - D.R/ Pour toute utilisation des images, contacter redaction(at)LYFtv.com


Partagez
Aller en bas
PArisenFrance
Admin
Messages : 156
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 54
http://www.parisenfrance.com

Carole Bouquet lira des extraits de l'œuvre de Marina Tsvetaeva à la Maison de la Poésie de Paris.

le Ven 25 Oct - 17:41
 
Carole Bouquet lit Marina Tsvetaeva
 
Tentative de jalousie

 
 
 
 
 
Du mardi 19 au samedi 23 novembre à 20h30,
Carole Bouquet lira des extraits de l'œuvre de Marina Tsvetaeva
à la Maison de la Poésie de Paris.
Lecture établie par Nahal Tajadod. Une production Les Visiteurs du soir.
Tentative de jalousie
 
Il y a d’abord l’une des plus grandes voix de la poésie du XXe siècle. Le destin d’une poète embarquée dans la tourmente de la révolution russe dont aucun exil ne peut guérir, inexorablement poussée vers le suicide. Ce destin tragique c’est celui de Marina Tsvetaeva, qu’elle a su sublimer au travers de mots chargés d’une force bouleversante.

Ces mots, c’est une autre femme, Carole Bouquet, qui veut les transmettre, les partager à son tour. Carole Bouquet aime profondément l’oeuvre de Marina Tsvetaeva. Depuis plusieurs années, elle en offre d’ailleurs régulièrement les livres. C’est ainsi que l’écrivain Nahal Tajadod, qui vit elle aussi l’exil, a connu Tsvetaeva. Toutes deux s’efforcent aujourd’hui de faire découvrir au plus grand nombre cette voix singulière par la lecture de certains de ses plus beaux textes.
Une expérience rare.
Carole Bouquet
Enfant solitaire, Carole Bouquet est élevée par un père centralien avant d’être envoyée adolescente, chez les Dominicaines, avec sa soeur aînée. Remarquée par Buñuel au Conservatoire Supérieur d’Art Dramatique de Paris, elle tourne dans Cet obscur objet du désir variation sensuelle autour de La Femme et le pantin, dans lequel elle partage le rôle féminin principal avec Angela Molina.
James Bond girl dans Rien que pour vos yeux aux côtés de Roger Moore en 1981, Carole Bouquet est nommée au César du Meilleur second rôle pour Rive droite, rive gauche avec Gérard Depardieu, qu’elle retrouvera à l’occasion de Trop belle pour toi. Dans ce film au postulat provocateur, Blier offre à l’égérie de Chanel le rôle d’une épouse modèle que son mari trompe avec une secrétaire incarnée par Josiane Balasko. Entre profondeur et autodérision, cette prestation lui vaut le César de la Meilleure actrice en 1989.
Refusant d’être uniquement perçue comme une icône, Carole Bouquet prend désormais part à des comédies acides telles que Tango de Leconte, Grosse Fatigue de Michel Blanc (avec qui elle formera un couple de vaudeville dans Embrassez qui vous voudrez en 2002), ou encore Blanche. En 2006, elle est choisie pour présider la 31e cérémonie de remise des Césars avant de tenir le haut de l’affiche d’Aurore, le conte dansé de Nils Tavernier. 
Mariana Tsvetaeva
 
Poète lyrique, Marina Tsvetaeva est née à Moscou en 1892. Elle publie dans des revues dès l’âge de seize ans et part en exil en 1922 pour une période de 17 années. En 1939, lorsqu’elle se prépare à revenir à Moscou, elle écrit à son amie Anna Teskova « Ici, je suis inutile, là bas je suis impossible ».
La dernière décennie de sa vie, les poèmes sont rares : lorsqu’elle retourne en URSS en 1939, elle semble aller de façon consciente vers la mort. En 1941, celle qui écrivait en 1926 à Rilke « toute mort de poète, même la plus naturelle est contre nature, c’est à dire un meurtre », s’est pendue.  
Nahal Tajadod
 
Née à Téhéran, Nahal Tajadod s’installe à Paris à l’âge de dix-sept ans pour étudier le chinois à l’INALCO, où elle obtient son doctorat. Attachée à la pensée et à la culture de son pays, elle concentre ses études sur le rôle des Iraniens dans la diffusion, en Chine, des religions non chinoises, notamment le bouddhisme, le christianisme, le manichéisme et l’islam...
Elle participe avec Jean-Claude Carrière à la traduction française de cent poèmes de Roumi (Mowlana, Le livre de Chams de Tabriz), publie une biographie de ce grand mystique (Roumi le brûlé) et transcrit trente-six contes du Masnavi de Roumi (Sur les pas de Rûmi).
Elle est l’auteure de Passeport à l’iranienne, Debout sur la terre et tout récemment Elle joue, romans sur l’Iran, la métamorphose et l’exil.
Maison de la Poésie
La Maison de la Poésie est une maison poétique et vivante, curieuse et foisonnante, dont le programme se renouvelle chaque jour, ou presque. Un lieu réactif, sensible à l'actualité et ouvert au monde, qui s'adresse aussi bien à ceux qui ont toujours un livre en poche qu'à ceux qui découvriront le texte porté autrement, par la scène, la voix, la musique, l'image...

Une scène de lectures et de créations, de rencontres et de débats dédiée à la voix des poètes et des écrivains.
Informations pratiques


Tentative de jalousie - 5 réprésentations à la Maison de la Poésie :
mardi 19 novembre 20h30
mercredi 20 novembre 20h30
jeudi 21 novembre 20h30
vendredi 22 novembre 20h30
et samedi 23 novembre 20h30

Réservations 01 44 54 53 00 du mardi au samedi de 14h à18h ou sur le site de la Maison de la Poésie

Tarif 20 €
Tarif adhérent Maison de la Poésie 15€
La carte Maison de la Poésie (prix 20€ / 5 € pour les moins de 26 ans et les bénéficiaires su rsa) est valable
1 an et donne droit à 5 € de réduction sur tous les événements)*
*sauf mentions contraires

Maison de la Poésie
Passage Molière
157 rue Saint-Martin
75003 Paris
Métro Rambuteau, RER Les halles
→ Pour en savoir plus sur "Tentative de jalousie"

Pour plus d'informations
Maison de la Poésie
 
Retrouvez l'Agence Anne & Arnaud sur Facebook
 
Retrouvez l'Agence Anne & Arnaud sur Twitter
 
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

fleche+haut

fleche+haut